Vers le haut

Qu'est-ce qu'Industrie 4.0?

Révolution ou plutôt évolution ?

Que ce soient des sous-traitants, des entreprises de transformation ou des constructeurs de machines – de notre point de vue, Industrie 4.0 offre pour chaque entreprise de production des chances, indépendamment de sa taille et de sa typologie. Pour cette raison, il tient particulièrement à cœur aux associations de branche de soutenir les entreprises productrices de la place industrielle suisse avec l’initiative « Industrie 2025 ».

Dans le contexte d’Industrie 4.0, beaucoup parlent de la prochaine révolution, donc de la 4e révolution industrielle. C’est la première fois dans l’histoire qu’une révolution est qualifiée de telle déjà à l’avance. Mais il y a aussi beaucoup de critiques qui voient plutôt le tout comme une évolution.

Nous estimons que la discussion, voire la spéculation, pour savoir s’il s’agit maintenant d’une évolution ou d’une révolution n’a guère de sens. Il est plus important pour les entreprises de saisir la chance d’en tirer le meilleur profit possible. C’est seulement ainsi que la compétitivité de la place industrielle suisse pourra être maintenue à l’avenir aussi. Se soustraire à ce thème n’est pas une option à nos yeux.

Quelles révolutions y a-t-il eu jusqu’à maintenant ?

  1. Mécanisation
  2. Électrification
  3. Automatisation (souvent aussi : « computerisation »)
  4. Numérisation et réseautage (souvent aussi : production avec des systèmes cybernético-physiques)

Ce que toutes les révolutions industrielles ont en commun

  • Bonds de la productivité
  • Plus de bien-être
  • Plus de liberté
  • Peur de perdre son emploi

Ce qui est différent dans cette révolution

  • Rapidité
  • Complexité
  • Innovation dans les modèles d’affaires

Définition

Il y a plus de 200 définitions d’Industrie 4.0. Ce fait souligne la complexité et la variété
d’Industrie 4.0. Mais cela laisse surtout supposer qu’il n’y a pas de définition juste ou fausse. Notre opinion est, en raison de l’hétérogénéité de l’industrie de production et des nombreux marchés différents, que chaque entreprise devrait élaborer pour elle-même sa définition
d’Industrie 4.0. Des définitions générales, courtes et toujours compréhensibles ne sont guère utiles à l’entreprise. Nous avons néanmoins élaboré une telle définition :

Industrie 4.0 est le réseautage profitable d’hommes, de machines, de produits, de systèmes et d’entreprises le long de la chaîne de création de valeur et par-delà le cycle de vie du produit. Cela a pour but de produire avec plus d’efficacité ou de productivité et de générer plus d’utilité pour les clients.

Qu’est-ce qui rend possible Industrie 4.0?

Ce sont avant tout le progrès, la plupart du temps exponentiel, des technologies de l’information et de la communication ainsi que les chutes des prix en résultant qui permettent de réaliser des processus économiques, des produits, des services et même de nouveaux modèles d’affaires. Jamais encore il n’avait été aussi simple et avantageux pour des entreprises de recourir à des prestations de services correspondantes.

Il s’agit de bien plus que de technologie

Il est important de comprendre que, outre l’utilisation de technologies, il y a encore d’autres facteurs importants. Il s’agit finalement toujours d’une solution économique pour un problème réel. Nous parlons volontiers ici de « Use Cases », ou cas d’application consistant en méthodes, processus, données, technologies et autres éléments. De petits facteurs aussi ont un rôle toujours plus important pour le succès de la mise en pratique dans l’entreprise. C’est ainsi que nous voyons Industrie 4.0 comme un vaste complexe de thèmes avec différentes parties – du financement des projets jusqu’à de nouvelles méthodes de travail.

Tout devient plus petit, meilleur marché, plus mobile et plus compétitif.

Buts

Pour les entreprises productrices, il en découle les objectifs suivants :

  1. Industrie 4.0 pour des optimisations : plus efficace, meilleure qualité, planification plus précise, etc.
  2. Industrie 4.0 en tant que moteur d’innovation pour davantage d’utilité pour les clients

Quelles sont les principales directions d’activité ?

Processus :  meilleures commandes et optimisation des chaînes de création de valeur horizontales et verticales

Produits & services : numérisation et réseautage des propres produits et services

Modèles d’affaires : modèles d’affaires nouveaux (numériques)

Utilité pour les entreprises productrices (liste non exhaustive)

  • Augmentation de l’efficacité/productivité (interne)
  • Augmentation de l’efficacité/productivité du client
  • Augmentation de la qualité des produits et des services
  • Renforcement du lien avec le client
  • Création d’utilité supplémentaire pour le client
  • Diminution du temps de passage
  • Augmentation de la capacité
  • Fabrication économique de volumes de lots plus petits
  • Raccourcissement du « Time-to-market »

Comment est mis en pratique Industrie 4.0 ?

De notre point de vue, il est important pour le premier pas (débutants) et surtout pour les PME productrices de commencer avec des cas d’application isolés. Sont alors choisis plutôt de plus petits projets avec de grandes perspectives de succès. Le but doit être, à l’aide d’une application pratique et de la mise en place de cas d’application, d’acquérir des expériences et un savoir concernant le thème Industrie 4.0. Dans un deuxième temps, ou une deuxième phase, une stratégie numérique interentreprise adaptée à la stratégie de l’entreprise est alors développée. La véritable plus-value d’Industrie 4.0 réside en effet dans le réseautage d’hommes, de machines, de produits, de systèmes et d’entreprises. Cela exige une prise en considération globale.

Voir aussi à ce sujet nos images cibles et champs d’action.

Défis du réseautag

Mais, outre les nombreuses chances, naissent aussi par le réseautage de nouveaux défis, comme : 

  • Cyber Security
  • Financement
  • Complexité
  • Lacunes dans le savoir (p. ex. Data Analytics)
  • Rapidité

Domaines d’application d’Industrie 4.0

Industrie 4.0 et la numérisation peuvent en principe être utilisées dans chaque domaine de l’entreprise. Mais nous nous concentrons sur la production (shopfloor), sur les produits et services, ainsi que sur les modèles d’affaires en découlant. Comme un cas d’application peut toucher différents domaines de l’entreprise, une délimitation nette est plutôt difficile.

Risques si l’on ne se préoccupe pas de ce thème

  • L’attractivité en tant qu’employeur baisse
  • L’efficacité ne peut pas être augmentée, ou seulement marginalement
  • Processus : le client exige la numérisation (p. ex. processus d’offres plus rapides et plus consistants, intégration dans des systèmes ERP)
  • La concurrence convainc par des solutions numériques
  • Les start-up absorbent une partie des affaires
  • Une source importante d’innovations n’est pas utilisée

Thèmes d’Industrie 4.0

Articles, études, exposés et textes relatifs aux différents thèmes du domaine d’Industrie 4.0/ numérisation suscités par Industrie 2025

Analyse de la situation dans l’ère numérique - Digital Excellence Check-up

La transformation numérique entraîne des changements considérables dans l’économie. Où se trouve votre entreprise dans le spectre des différents thèmes ? L’association faîtière ICT swissICT a développé un système d’analyse rapide qui permet d’effectuer une première évaluation.

Plus d’informations

Créer des valeurs grâce aux architectures de données

La quatrième révolution industrielle, Industrie 4.0, repose sur l’utilisation de données existantes ou à acquérir à partir des processus, des machines, des applications ou même des métadonnées. Sur la base de ces données, les processus existants peuvent être facilités et conçus de manière plus efficace. De nouveaux services ou modèles commerciaux ne sont possibles que sur la base des données.

Plus d’informations

Exploiter les données de façon efficace et générer du bénéfice !

« Data is the new oil » - actuellement, cette affirmation est publiée dans de nombreuses revues spécialisées. Pratiquement personne ne conteste plus le potentiel des services basés sur les données ! Alors pourquoi de nombreuses entreprises hésitent encore à tirer un bénéfice monétaire des données disponibles ?

Plus d’informations

La 6ème conférence R&D avec au programme un nombre impressionnant de projets de recherche numérique a connu beaucoup de succès

Le nombre de participants prouve que la conférence R&D de l’initiative « Industrie 2025 » est désormais un événement bien établi. 400 personnes se sont inscrites pour s’informer sur les projets de recherche actuels orientés vers l’application des hautes écoles suisses.

Plus d’informations

Jumeau numérique 2025

Dans le contexte de la transformation numérique il est souvent question d’un jumeau numérique. Mais que cela signifie-t-il vraiment ?

Plus d’informations

Étude sur Smart Factory (en anglais)

Deloitte in cooperation with the Manufacturer’s Alliance for Productivity and Innovation (MAPI) established a joint Smart Factory Study to evaluate the business case for investment.

Plus d’informations

Comment l’industrie traite les données pour leur utilisation

L’intelligence artificielle (IA) est la voie vers diverses nouvelles utilisations dans l’industrie. Dans une interview avec le journal « IT-Mark », Robert Rudolph, responsable de la numérisation et innovation chez Swissmem, explique quelles sont les possibilités qui s’ouvrent avec l’IA et quels sont les défis correspondants.

Plus d’informations

Machines-outils : accélérateur ou frein dans le contexte Smart Factory

« Industrieforum 2025 » - exposé de Monsieur Lukas Weiss | inspire SA

Plus d’informations

Que faut-il observer dans la gestion des données machines ?

La numérisation génère de plus en plus de données machines. Dans le cadre de la mise en réseau de machines et de systèmes commandés à distance, les fabricants sont donc de plus en plus confrontés à la question de savoir comment traiter correctement les données générées chez le client.

Plus d’informations

De l’apprentissage machine aux offres de services numériques

La conférence R&D de l’initiative « Industrie 2025 » ressemble à une tradition pour ceux qui veulent se faire une vue d’ensemble des activités de recherche aux hautes écoles suisses dans le domaine d’Industrie 4.0. Cette année, l’accent a été mis sur des sujets tels que l’analyse des données, l’apprentissage profond, les services intelligents et les cobots.

Plus d’informations

Industrie 4.0 expliquée de façon compacte

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.